Mariage civil à Tahiti

 

Pour les ressortissants de nationalité française, non-résidents permanents en Polynésie :

En Polynésie française, exactement comme en France métropolitaine, vous ne pouvez vous marier civilement que dans la commune où l’un des deux futurs époux au moins est domicilié ou a sa résidence, ou dans la commune de résidence de vos parents. Ainsi, vous devrez justifier d’une résidence effective et continue sur la commune polynésienne où vous souhaitez vous marier, avant que les bans ne puissent être publiés (durée de publication : 10 jours). Il vous faudra donc produire un justificatif de résidence tel qu’un titre de propriété ou un avis d’imposition / de non-imposition, ou une quittance de loyer, ou bien si vous êtes hébergés, une attestation sur l’honneur d’hébergement, justificatif qui sera accompagné également d’une facture d’assurance de logement ou d’électricité ou encore de téléphone à votre nom.

Ces justificatifs, adjoints aux autres pièces requises au dossier de demande de célébration de mariage civil, devront être remis au service de l’état-civil de la commune choisie, et le délai minimum avant que la célébration ne soie autorisée sera de 10 jours pour la publication des bans.

La résidence effective et continue sur la commune est la condition sine qua non à la célébration d’un mariage civil pour un ressortissant de nationalité française.

La loi relative au Mariage pour tous est bien sûr applicable en Polynésie française, comme elle l’est en France métropolitaine.

Plus d’informations sur le mariage en France ici.

 

Pour les ressortissants de nationalité étrangère :

Une loi votée en 2009 permet désormais le mariage civil des étrangers dans nos îles, sans condition de résidence !

L’ensemble des pièces requises au dossier devra être déposé à la municipalité de votre choix au moins 45 jours avant la date prévue du mariage civil. Selon votre pays de résidence, réunir tous les documents pourra prendre quelques semaines, aussi je vous recommande de vous organiser 3 à 5 mois à l’avance, afin de ne pas être pris de court si toutefois l’obtention d’un document prenait plus de temps que prévu, et considérant le délai nécessaire à l’envoi des documents à Tahiti.

Les coûts induits à la constitution de votre dossier seront ceux facturés pour la délivrance des certificats de naissance par exemple, l’obtention d’une Apostille sur ces certificats (un tampon pour l’utilisation de vos documents à l’international), et les coûts de traduction des documents (en français).

 

J’ai l’habitude d’accompagner mes clients du monde entier dans ces démarches et vous guiderai étape par étape, pour faciliter les formalités autant que possible. Je serai présente le jour du mariage à la mairie afin de traduire la cérémonie (en anglais) si vous ne parlez pas français, mais également pour être votre témoin (je serai accompagnée d’une seconde personne) si personne ne vous accompagne lors de votre voyage. Nelly

 
Photo © AngelM